ESI
 
AccueilTracesESI au Jardin botaniqueFanfare in situUrnosSpatio luminoAutres événementsAlain DauphinaisAndre HamelAlain LalondeExtraitsPhotosCollaborateursLiensContactMenu          
         

Autres Événements

 

Musique au fil de l’eau
Le 3 septembre 2006, les membres d’Espaces sonores illimités participèrent à l’événement Le Voyage. Mis sur pied par l’artiste visuel René Derouin, Le Voyage consistait à faire descendre la Rivière du Nord, de Val-David à Val-Morin, à un « bateau-sculpture » suivi d’une vingtaine de canots. Huit musiciens disposés dans ces canots, de même que des membres de la Chorale de Val-David et l’artiste sonore Pierre Dostie situés sur les berges interprétèrent une œuvre spécialement écrite pour l’occasion, Musiques au fil de l’eau.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

musique au fil de l'eau        

 





Fanfares
Le 19 mai 2005, Espaces sonores illimités produisait l’événement Fanfares. Vaste composition collective à laquelle participait également le compositeur Claude St-Jean, Fanfares marquait l’ouverture de la 22e édition du Festival international de Musique actuelle de Victoriaville. L’ensemble des cinquante musiciens qui sonorisèrent pour l’occasion le Colisée des Bois-Francs était composé des membres de l’Orkestre des Pas Perdus, de la Fanfare Pourpour et de l’Orchestre de Rue de Victoriaville.

Cliquez sur les photos pour les agrandir. Crédit photos noir et blanc: Rolline Laporte. Photo couleur : Martin Morissette

Fanfares Fanfares Fanfares    

 

 

 

Extraits | Dossier de presse Fanfares

« Fanfares », une véritable œuvre de bravoure du collectif montréalais Espaces sonores illimités, devant un public à la fois étonné, amusé et captivé.
(…) un véritable déluge de notes dans le cadre de ce concert très ludique, alliant musiques de fanfare, free jazz, passages lyriques et même des éléments de bruitisme. (...) les musiciens ont donné une performance époustouflante (...)

Denis Dufresne, La Tribune, Sherbrooke, 21 mai 2005

Among the highlights were an expressive violin solo by Guido Del Fabro and an amusing call-an-response between saxophonists Jean Derome and Pierre Labbé.
Irwin Block, The Gazette, Montréal, 21 mai 2005

Espaces sonores illimités : une prestation imposante.
Manon Toupin, L'Union, Victoriaville, 25 mai 2005

The first set was truly spectacular as it involve three large ensembles (…) What was so special about this set was that each ensemble was situated in a different place, one on stage and two at either sides of the room. (...) Strange, microtonal melodies were weaved and passed aroud the room, overlapping themes were played by different sub-groups.
Bruce Lee Gallanter, Downtown Music Gallery, printemps 2005

« Le mélange d'amateurs et de professionnels, un spectacle acoustique dans le Colisée des Bois-Francs et une pièce composée par 4 personnes ; tout un défi. Ça été très émouvant pour nous ce spectacle fait avec des jeunes de Victoriaville. »
Michel Levasseur, directeur du FIMAV, L'Union (Victoriaville) 25 mai 2005

… the piece was a significant exploration of spatial distribution and the idea of community.
Stuart Broomer, Signal to Noise, No. 39, automne 2005


Symphonie des éléments
De l’automne 2000 au printemps 2001, à l’initiative du compositeur Michel Gonneville, les trois membres d’Espaces sonores illimités participaient à l’écriture et à la conception de la Symphonie des éléments, œuvre spatialisée en quatre mouvements destinée au musiciens de l’Harmonie sénior de l’école secondaire Joseph-François-Perrault qui la créèrent, en mars 2005, dans le cadre du festival Montréal Nouvelles Musiques. À ces musiciens s’ajoutaient une vingtaine d’étudiants du Conservatoire de Musique de Montréal sous la direction musicale conjointe d’Alain Trudel et de Richard Charron.

Extraits


Symphonie du Millénaire
À l’occasion des célébrations entourant le début du nouveau millénaire, Espaces sonores illimités se joignait à l’équipe de 19 compositeurs réunis par la Société de Musique contemporaine du Québec pour travailler à la création de La Symphonie du Millénaire. Cet événement sans précédent, auquel ont participé plus de 300 musiciens, a eu lieu à Montréal le 3 juin 2000 et a attiré plus de 40 000 personnes.


Airs libres
À titre de producteur, Espaces sonores illimités a réalisé, les 1er et 8 mars 1998, dans le cadre des Symphonies portuaires Pointe-à-Callière 1998, l’événement Airs libres pour 9 cuivres et 4 percussions disposés dans l’espace près et autour des hangars du Vieux-Port de Montréal et le Musée de Pointe-à-Callière. Pour l’occasion, Espaces sonores illimités a fait des commandes aux compositeures Marie Pelletier et Diane Labrosse. Cet événement s’est fait en collaboration avec le Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal Pointe-à-Callière et le Vieux-Port de Montréal.


 

Dossier de presse Airs Libres


Cadavre presqu’exquis
Le 29 mai 1996, avait lieu, à l’église St-Jean-Baptiste de Montréal, la création de Cadavre presqu’exquis exécuté par 26 musiciens de l’Ensemble contemporain de Montréal. Cette œuvre avait été commandée à Espaces sonores illimités par la Chaîne culturelle de Radio-Canada.
Cette œuvre fut reprise le 19 mai 2007 dans le cadre des célébrations du 20e anniversaire du même ensemble.

Le 19 mai 2011, l’Ensemble contemporain de Montréal présentait la reprise de Cadavre presqu’exquis dans le cadre des célébrations de son 20e anniversaire.

« Parmi les autres concerts dont on se souvient avec plaisir, il y a celui (…) durant lequel l'ensemble de Véronique Lacroix reprenait la musique du collectif de compositeurs Espaces sonores illimités »
Réjean Beaucage, Retour sur 2007, Voir, 20 décembre 2007

Extraits | Dossier de presse Cadavres presqu'exquis


Musiques en espace sacré
Le 19 mai 1994 avait lieu la première réalisation d’Espaces sonores illimités par la création de l’œuvre collective Musiques en espace sacré. Cette manifestation d’envergure marquait l’ouverture officielle de la 11e édition du Festival international de Musique actuelle de Victoriaville (FIMAV). Le concert, une coproduction d’Espaces sonores illimités, du FIMAV et du réseau FM de Radio-Canada, fut donné à l’église Ste-Victoire, sonorisée pour l’occasion par les 24 musiciens de l’Ensemble contemporain de Montréal auxquels s’étaient ajoutés deux multi-instrumentistes issus des milieux de la musique ancienne et de la musique folklorique.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.
Photos Guy L'Heureux

     

 


 

Extraits | Dossier de presse Musiques en espace sacré


 

« The festival got off to a spectacular start in the Ste-Victoire Church »
Cadence, juillet 1994

« There were two unique and entirely remarkable spectacles by Québec ensembles at the FIMAV. (…) Espaces sonores illimités opened this year's festival with Musiques en espace sacré (…) It was a challenging and somehow enterely appropriate entry into the often intense musical expérience of the FIMAV. »
Spike Tayler, Coda Magazine, 19 mai 1994

« The modern chamber works by new-music composers André Hamel, Alain Dauphinais and Alain Lalonde focused on the Ste.Victoire Church as a gatering place, an architectural lanmark, and an acoustic marvel »
Andrew Jones, The Gazette, 20 mai 1994

« Début de festival magistral et impressionnant où la curiosité de chaque spectateur bondissait de note en note pour fouiller l'ensemble de l'église. »
Annie Landreville, Jazz In Time , septembre 1994

« Une musique colossale (…) Probablement le show le plus accompli du festival. »
Bertrand Roux, Voir, 26 mai 1994

 


Sonoguide
En 1990, dans le cadre de la journée Portes ouvertes de la Faculté de musique de l’Université de Montréal, Michel Gonneville s’était entouré de quatre autres compositeurs (Pierre Desrochers, André Hamel, Alain Lalonde et Alain Dauphinais), afin de créer l’événement Sonoguide. Lors de cette journée, le public déambulait dans l’édifice du 200 Vincent-d’Indy à la faveur d’une visite guidée et sonorisée par les cinq compositeurs.

sonoguide sonoguide sonoguide sonoguide sonoguide

 

 

 

 
      Une réalisation de PLB Design